C'est en se promenant au bord de la mer, à marée basse que l'artiste s'est mise à observer les trous de rocher. 

    "On croit qu'il n'y a rien, c'est faux: il y a la vie. Il faut seulement prendre le temps d'observer, ces petits bijoux de flaques sont composés de végétal, de minéral, d'animal. Le soleil fait des clins d'œil dans l'eau: nous avons tout l'univers à portée de main"conclut-elle. 

    Mais ses tableaux restituent beaucoup plus que ce que l'œil humain peut voir dans ces trous de rochers.Ce que l'oreille peut saisir, sur place, est rendu en images:
    "On entend beaucoup de choses, plein de petits bruits..."
 
et ça c'est le travail d'imagination de l'artiste de le restituer. 

Ouest France 17 avril 2003.